La tendinite d'achille ou calcanéen

rupture-du-tendon-d-achille-ioapc.jpg

Le tendon d’Achille ou tendon calcanéen est un tendon placé au niveau de la partie distale du mollet  (formé par le relief du muscle triceps sural) et au-dessus du talon (le calcanéum).

Ce tendon est indispensable à nos mouvements en particulier pour la marche et la course. Il est à la terminaison d’un muscle volumineux et puissant.

Sa pathologie est très fréquente et concerne le sujet sportif ou non.

tendinite-d-achille-cheville-ioapc-paris.jpg

Quels sont les symptômes ?

Généralement, c’est la douleur qui révèle cette tendinite par un déverrouillage matinal difficile.

La douleur peut affecter la marche et l’entraînement sportif.

A l’examen clinique, on trouve généralement un tendon tuméfié avec un nodule, parfois palpable ou une douleur à l’insertion du tendon, sur le calcanéum.

L’appui unipodal peut être difficile et le saut unipodal  répété presque impossible.

Quel examen faut-il prescrire pour authentifier une tendinite d’Achille ?

Un bilan radiologique et une échographie révèlent parfois une inflammation de la gaine du tendon ou une fissure.

L’IRM permet de déceler une fissure dans le corps tendineux, une fissure à l’insertion du tendon ou de montrer une péri-tendinite.

L’IRM permettra aussi d’authentifier des conflits potentiels entre le calcanéum et le tendon d’Achille (maladie d’Haglund).

Cet examen est recommandé, avant d’envisager la poursuite d’un traitement.

Quelles sont les causes ?

Un changement de chaussures, une période de surentraînement ou un entraînement non adapté sur sol dur.

Le passage d’une chaussure à talon léger à une chaussure très plate (en été par exemple) peut entraîner des fragilisations du tendon d’Achille.

La prise de certains médicaments (antibiotiques ou statine) ou des malformations du calcanéum peuvent provoquer des tendinites.

injection-de-prp-cheville-ioapc-paris.jpg

Quel traitement médical ?

Dès le début d’une tendinite, il faut un repos sportif adapté.

Le sujet sportif, sera orienter vers un sport en décharge pour soulager ce tendon.

Des séances de rééducation seront immédiatement prescrites et des talonnettes pourront aider à diminuer la course du tendon et soulager celui-ci. Pour des tendinites évoluées ou des fissures révélées dans le tendon d’Achille, nous recommandons aujourd’hui, en fonction de l’ancienneté de la lésion, une à trois injections de plasma riche en plaquettes autologues (PRP), sous contrôle échographique.

Ce traitement permet une amélioration beaucoup plus rapide que le traitement classique et surtout entraine une cicatrisation de la fissure, qui est parfois rebelle au traitement classique (rééducation, ondes de choc).

Les résultats rapportés sont excellents et notre expérience démontre une guérison des patients dans un délai de 1 à 3 mois.

Les injections de PRP doivent être accompagnées d’un protocole de rééducation, en particulier un travail en renforcement musculaire excentrique, selon Stanish .

Le programme de réathlétisation devra être débuté très rapidement.