Les lésions ligamentaires du genou

les-lesions-ligamentaires-du-genou-ioacp.jpg

La rupture du ligament croisé antérieur et ses conséquences 

L’entorse grave du genou avec rupture du ligament croisé antérieur a lieu le plus souvent lors d’un traumatisme sportif.


C’est "en se tordant le genou", c’est-à-dire par un traumatisme indirect du genou, que l’on se rompt le ligament.

Le plus souvent, les patients ressentent un dérobement du genou, une douleur vive et ont un gros genou.

L’examen clinique suffit le plus souvent pour faire le diagnostic.
L’IRM est un complément indispensable pour confirmer le diagnostic, et surtout pour faire un bilan complet du genou à la recherche notamment de lésions méniscales associées.

L’absence de ligament croisé antérieur expose le patient à plusieurs risques :

 

  • la survenue d’accidents d’instabilité, c’est-à-dire de dérobements du genou suivis de douleurs et d’épanchements. La survenue de ces accidents empêche la pratique du sport, notamment des sports de pivot comme le football ;
  • à long terme, le genou va s’altérer, et il est actuellement prouvé scientifiquement que la rupture du LCA engendre l’arthrose.

Ligamentoplastie du genou avec une technique de plastie courteTLS et injection de PRP