La rééducation de l'épaule

reeducation-de-l-epaule-ioapc.jpg

Principes de rééducation en chirurgie de l'épaule

La rééducation de l'épaule est fine et très exigeante ; le kinésithérapeute doit être expert. (Le Docteur Charousset a sélectionné grâce à son expérience des kinésithérapeutes spécialisés dans la rééducation du membre supérieur).

Cette prise en charge est basée sur une triangulaire entre le patient, le chirurgien et le kinésithérapeute.

La rééducation de l'épaule nécessite de la part du patient un suivi rigoureux des recommandations qui lui ont été délivrées par son chirurgien et son kinésithérapeute.

Les exercices d'auto-rééducation qui ne peuvent remplacer les séances prescrites, sont indispensables pour conserver les résultats obtenus entre chaque séance.

Auto rééducation avec incitation supra douloureuse

exercice 1

exercice 1

LE COWW BOY

Relâchement antalgique

exercice 2

exercice 2

ÉLÉVATION AIDÉE

Auto mob. Passive

exercice 3

exercice 3

LE POUCE

Travail des rotations et omoplates

Faire 10 à 15 mouvements pour chaque exercice

La rééducation est adaptée en fonction de l’intervention chirurgicale. La chirurgie après arthroplastie (prothèse anatomique ou inversée) sera  différente de celle après réparation sous arthroscopie de la coiffe des rotateurs ou après stabilisation par Bankart. Les indications  ne seront pas les mêmes, les objectifs des patients et des professionnels devront donc être adaptés.

La rééducation de l'épaule a fait l'objet d'une  recommandation de la Haute Autorité de Santé (HAS) en 2008.

Elle est complétée de critères de qualité constituant des indicateurs pour les kinésithérapeutes, leur permettant d'auto-évaluer la qualité du traitement mis en place.

Après chirurgie de la coiffe des rotateurs, il est recommandé de réaliser sa rééducation en ville sauf si certains critères psycho-sociaux du patient (association de plusieurs pathologies en plus de celle de l'épaule, dépendance physique, isolement, etc…) nécessitent une prise en charge en centre de rééducation.

La rééducation sera réalisée en trois phases et durera entre 4 et 6 mois suivant l'âge, l'activité professionnelle et les loisirs du patient.

Quand le patient est jeune (entre 40 et 50 ans), sportif ou travailleur de force, la rééducation est longue.

Quand le patient est âgé et que ses objectifs sont essentiellement fonctionnels, alors les délais de rééducation se raccourcissent en dehors de toutes complications.

La chirurgie ne peut se réaliser que sur une épaule souple. Si l'épaule est raide, il faut réaliser des séances de rééducation pour récupérer une mobilité suffisante pour l'intervention (HAS 2008). Pour cela, le kinésithérapeute réalisera des mobilisations et des postures essentiellement manuelles.

 

Dès la première semaine après la chirurgie, vous débuterez vos séances de rééducation.

  • Lors de ces séances, le praticien vous aidera à retirer votre corset souple et à le remettre. La rééducation ne doit pas déclencher de douleur.
  • Elle se limitera au début à décontracter les muscles du cou et de l'épaule. On débutera les mobilisations en effectuant des mouvements de l'omoplate.

 

Au bout de 3 à 6 semaines, vous retirerez définitivement votre corset et commencerez les mobilisations, ainsi que le travail actif des muscles de façon progressive en respectant la cicatrisation des tissus.

 

Les semaines suivantes, vous devrez d'abord récupérer toutes vos mobilités, puis votre force, afin de réaliser tous les gestes de la vie quotidienne et reprendre vos loisirs au bout de 4 à 6 mois.

 

Tout au long de votre rééducation, votre kinésithérapeute vous donnera des exercices simples à réaliser à la maison de façon pluriquotidienne, afin d'entretenir les gains obtenus lors des séances. Il est primordial de respecter ces indications.

 

Vous aurez peut-être l'occasion de réaliser des séances en piscine (balnéothérapie), ce qui n'est pas obligatoire, mais peut vous aider à réaliser les mouvements. Vous pourrez également bénéficier d'applications de froid, de courants antalgiques, etc… Tous ces éléments seront évaluer à chaque visite avec le Docteur Christophe Charousset. N'hésitez pas à lui poser des questions et à lui transmettre votre ressenti en ce qui concerne la douleur notamment.