chirurgie de l'épaule par le chirurgien orthopédiste Christophe Charousset à Paris 8
chirurgie du genou par le chirurgien orthopédiste Christophe Charousset à Paris 8
chirurgie de la cheville  par le chirurgien orthopédiste Christophe Charousset à Paris 8
chirurgie du sport par le chirurgien orthopédiste Christophe Charousset à Paris 8

Opération du ménisque lésé

chirurgie-ambulatoire-accueil.jpg

Sommaire
Les lésions méniscales sont très variables dans leur forme et leur localisation
Imagerie du ménisque

Les lésions méniscales sont très variables dans leur forme et leur localisation

Il peut s’agir de fissures, de languettes plus ou moins mobiles, de grands fragments déplacés (encore appelés anses de seau, souvent responsables de blocages aigus du genou).

Les fissures peuvent être verticales, horizontales, radiaires. Le ménisque interne est surtout atteint au niveau de sa partie postérieure, avec extension progressive vers la partie moyenne, plus rarement vers la partie antérieure.

Le ménisque externe est surtout atteint au niveau de sa partie moyenne, avec extension possible vers l’avant, mais aussi vers l’arrière.

 

Imagerie du ménisque

ARTHROSCANNER du ménisque

Les ménisques ne sont pas calcifiés comme l’os : ils sont donc invisibles sur des radiographies simples.

Deux examens peuvent les visualiser :

  • l’un par l’intermédiaire d’un produit de contraste injecté dans le genou : L’ARTHROSCANNER. Il est également très utile pour l’étude du cartilage ;
  • l’autre sans injection : l’IRM. Il est également utile pour étudier les ligaments du genou : surtout le ligament croisé antérieur, mais aussi le ligament croisé postérieur ou les ligaments latéraux interne ou externe.

Votre médecin ou votre chirurgien vous prescriront l’un ou l’autre de ces examens en fonction du type de lésion associé à la lésion méniscale qu’ils recherchent (lésion du cartilage ou lésion ligamentaire).

Les lésions méniscales sont très variables dans leur forme et leur localisation.

Vue de profil d’une lésion du segment postérieur du ménisque externe en IRM.

Il peut s’agir de fissures, de languettes plus ou moins mobiles, de grands fragments déplacés (encore appelés anses de seau, souvent responsables de blocages aigus du genou).

Les fissures peuvent être verticales, horizontales, radiaires.

Le ménisque interne est surtout atteint au niveau de sa partie postérieure, avec extension progressive vers la partie moyenne, plus rarement vers la partie antérieure.

Le ménisque externe est surtout atteint au niveau de sa partie moyenne, avec extension possible vers l’avant, mais aussi vers l’arrière.

Le catalogue des lésions méniscales